Fêtes du centenaire du Lions Clubs International - 240 millions de bénéficiaires
Contenu principal
Lions 100 Lions 100
Bas de page

Un vaccin, une vie : Initiative Lions de lutte contre la rougeole

Un professionnel de la santé administre un vaccin à un enfant à Tamale au Ghana.

Un professionnel de la santé administre un vaccin à un enfant à Tamale au Ghana.

Un vaccin, une vie : Initiative Lions de lutte contre la rougeole

section

Témoignage fondateur no 22

Alors que les activités du Lions Clubs International se sont internationalisées, il en a été de même des problèmes que les membres doivent traiter. Les Lions jouent un rôle important dans la lutte contre la rougeole et la rubéole, contre lesquelles il existe un vaccin préventif, ces maladies menaçant la vie de millions d'enfants habitant dans les régions les plus démunies du monde. 

Les Lions ont accepté de participer à ce combat parce que la rougeole reste l'une des principales causes de décès parmi les jeunes enfants, malgré l'existence d'un vaccin sûr et abordable. La rubéole peut avoir de graves effets sur les femmes enceintes et entraîner la mort du fœtus ou des anomalies congénitales connues sous le nom de « syndrome de rubéole congénitale ». Un vaccin combiné contre la rougeole et la rubéole, administré au même moment, peut éviter la progression de ces deux maladies.

Par le biais du programme « Un vaccin, une vie : Initiative Lions de lutte contre la rougeole », les Lions participent aux efforts considérables d'éradication de la rougeole et de la rubéole en essayant de vacciner le plus grand nombre d'enfants possible dans les pays en développement.

Les Lions ont commencé cette bataille en 2010 lorsqu'ils ont participé à Measles & Rubella Initiative, une initiative globale lancée en 2001 par la Croix Rouge américaine, les centres américains de contrôle et de prévention des maladies, l'UNICEF, l'Organisation mondiale de la santé et la fondation des Nations-Unies. La fondation du Lions Clubs International et les clubs Lions du monde entier ont apporté leur appui aux efforts d'éradication de ces maladies.

Les activités organisées par les Lions sont variées et comprennent la mobilisation de dizaines de millions de dollars pour financer des campagnes supplémentaires de vaccination des enfants contre la rougeole, la promotion de mesures de renforcement des vaccinations systématiques au cours de la Semaine mondiale de la vaccination et l'organisation d'une mobilisation sociale concrète dans le cadre des campagnes de vaccination anti-rougeole afin d'augmenter la sensibilisation du grand public et assurer que tous les enfants sont vaccinés.

Les Lions mettent à profit leurs compétences organisationnelles et éducatives pour encourager les communautés à agir et à changer la vie des gens. « Les vaccins ne peuvent sauver des vies s'ils ne sont pas administrés aux enfants », dit le Past District Governor Tebebe Yemane-Berhan (PhD), un membre du comité directeur de la LCIF d'Éthiopie.

C'est ce qui a été fait au Botswana en Afrique, où les Lions ont aidé le ministère de la santé à mener une campagne intense de cinq jours de vaccination contre la rougeole, en visitant une à une les maisons de la ville de Selebi-Phikwe. « Les Lions ont personnellement parlé aux mères de famille sur le pas de leur porte, s'assurant qu'elles avaient bien compris l'importance des vaccinations », a rapporté Obakeng Kanthaga qui a servi en qualité de président du club Leo du district international 412, supervisant 50 clubs Leo au Botswana, au Malawi, au Mozambique et au Zimbabwe.

Plus au nord au Botswana, les Lions de Francistown ont cherché à rassurer sur le caractère sûr de la vaccination en demandant à des acteurs de jouer des scènes expliquant la procédure d'administration des vaccins. Au Botswana, les Lions ont aussi distribué des T-shirts faisant la promotion de la campagne et ont financé l'achat de 3 5000 chapeaux orange vif pour identifier les professionnels de la santé. Ils ont aussi financé l'achat de 10 000 affiches et de 100 000 prospectus pour faire connaître la campagne.  

Le service des Lions a fait avancer les choses. En 2000, un an avant le lancement de l'Initiative Lions de lutte contre la rougeole, plus de 562 000 enfants étaient décédés dans le monde de complications liées à la rougeole. En 2013, le chiffre annuel de ces décès était tombé de 74 % pour s'élever à 145 700. 

Les Lions ont renforcé leurs efforts de lutte contre la rougeole et la rubéole à la mi-2013 en nouant un partenariat avec Gavi, l'Alliance mondiale des vaccinations et immunisations, un partenariat public-privé qui finance des programmes de vaccination dans les pays les plus pauvres du globe. Dans le cadre de ce partenariat avec Gavi, les Lions se sont engagés à lever 30 millions de dollars américains pour financer les programmes de vaccination contre la rougeole et la rubéole de Gavi. Des fonds parallèles d’un même montant en provenance de la fondation Bill et Melinda Gates et du gouvernement britannique augmenteront ce total qui s'élèvera à 60 millions de dollars.

Le travail n'est pas terminé. Mais selon le Past International President Wayne Madden, qui a servi en qualité de président du LCIF de 2013 à 2014, le travail des Lions avec les partenaires du secteur des vaccins « augmente l'accès aux vaccinations, renforce les communautés et, ce faisant, sauve des vies ».

section

Haut de page