Fêtes du centenaire du Lions Clubs International - 248 millions de bénéficiaires
Contenu principal
Lions 100 Lions 100
Bas de page

Campagne SightFirst II

Campagne SightFirst II

section

Témoignage fondateur no 19

Au début des années 90, les Lions ont levé plus de 140 millions de dollars pour vaincre la cécité évitable dans le cadre du programme SightFirst.

Suite à cette formidable campagne de levée de fonds, les Lions ont contribué à sauver la vue de millions de personnes au cours de la décennie suivante grâce aux subventions et projets liés, notamment les opérations de la cataracte et autres services de soins oculaires. Mais en 2002, il restait encore beaucoup à faire et la fondation du Lions Clubs International avait conscience que les fonds ne dureraient pas éternellement.

Comment les Lions pouvaient-ils continuer à assurer le succès d'un programme de grande envergure qui aide à changer la vie des individus ? La solution résidait dans une seconde campagne qui lèverait encore plus de fonds. Le but était d'atteindre au moins 150 millions de dollars américains, et l'objectif ultime était de lever 200 millions de dollars américains.

« Les gens pensaient qu'on était fous », raconte le Past International President J. Frank Moore III.

À la convention du Lions Clubs International de 2005 à Hong Kong, Tae-Sup Lee (PhD), président de la campagne, lança la campagne SightFirst II au son du gong. En Asie, la tradition affirme que chaque coup de gong diminue la souffrance de l'âme. Les Lions espéraient sauver des millions de personnes de la cécité évitable.

La campagne SightFirst II avait ajouté de nouveaux objectifs à ceux de la première campagne SightFirst, qui avait contribué à éliminer l'onchocercose en Amérique latine et à limiter sa progression en Afrique. Les fonds récoltés lors de la seconde campagne et les programmes développés avaient pour ambition de contrer les menaces émergentes affectant la vision, tels que le diabète, le glaucome et la cécité des enfants qui touche tous les pays, et pas uniquement les pays en développement ayant un accès limité aux ressources. Les fonds de la campagne seraient aussi utilisés pour la formation, le dépistage des troubles de la vue, les cliniques ophtalmologiques et la recherche ainsi que des programmes d'aide aux aveugles et aux malvoyants dont la vue ne peut être recouvrée.   

Grâce à 30 dons majeurs, la campagne SightFirst était déjà bien lancée. Partout dans le monde, les Lions ont consacré un nombre d'heures incroyables à lever des fonds et à sensibiliser le grand public. Les Lions d'Allemagne ont vendu du vin. Le club Lions Quito Equinoccial en Équateur a mis en jeu une voiture dans le cadre d'une tombola. Les Lions de Waterman dans l'Illinois ont parrainé une course de 5 miles (environ 8 kilomètres) dans leur ville.

Les membres ont donné plus que leur temps et leur énergie en levant des fonds. Ils ont contribué sur leurs deniers personnels, en particulier les Lions du Japon et de Corée.   En l'espace d'un an, les Lions ont levé 60 millions de dollars américains dans le cadre de la campagne. En 2008, la levée de fonds de la campagne a pris fin, les Lions ayant dépassé leur objectif ultime de 205 millions de dollars américains.

SightFirst II finance une grande palette de projets durables de très grande qualité à travers le monde. Les Lions du district 122 de la République tchèque ont reçu une subvention de 133 000 dollars américains pour offrir des formations au centre Lions d'éducation ophtalmologique de Prague. Au Bélize, une subvention de 130 000 dollars américains contribue à étendre les dépistages et les traitements des maladies oculaires associées au diabète. Des modèles de service durables, tels que la formation et la fourniture d'équipements, continuent à être privilégiés au moment de la répartition des fonds de la campagne.  

La portée élargie du programme a renforcé la pertinence de SightFirst qui est de plus en plus accessible dans tous les pays.

Lorsque les Lions s'engagent en faveur d'un projet comme SightFirst, les choses qui peuvent être accomplies n'ont pas de limite. « Les Lions réagiront si vous démontrez un besoin, si vous comprenez la cause », dit Moore. « Ils comprennent intimement le formidable travail que nous accomplissons et les incidences de ce travail. »

Dr. Tae-Sup Lee officially opened Campaign SightFirst II with the sounding of a gong at the 2005 Lions International Convention in Hong Kong. The funds raised continue to aid the visually impaired around the world today.

Tae-Sup Lee (PhD) lanca officiellement la campagne SightFirst II au son d'un gong à la convention du Lions Clubs International de 2005 à Hong Kong. Les fonds levés contribuent toujours à aider les personnes atteintes de déficience visuelle dans le monde.

section

Haut de page