Fêtes du centenaire du Lions Clubs International - 159 millions de bénéficiaires
Contenu principal
Lions 100 Lions 100
Bas de page

Helen Keller

Helen Keller

section

Helen Keller a lancé aux Lions le défi de se transformer en « chevaliers des aveugles dans la croisade contre les ténèbres ».

Helen Keller a lancé aux Lions le défi de se transformer en « chevaliers des aveugles dans la croisade contre les ténèbres ».

Considérant rétrospectivement un siècle d'œuvres sociales du LCI, il apparaît que les Lions sont connus dans le monde entier pour leurs actions en faveur des aveugles et des malvoyants. Des dépistages des troubles visuels et des parrainages de chiens guides au soutien de centres d'ophtalmologie pédiatriques, depuis près de 100 ans, les Lions mènent des actions pour améliorer la qualité de vie des personnes aveugles ou malvoyantes. Et le point de départ de ce qui est devenu un phénomène mondial est constitué par le travail infatigable d'une femme extraordinaire.

Voici son histoire.

Biographie

Née à Tuscumbia, en Alabama (États-Unis) en 1880, Helen Keller contracte, à l'âge de 18 mois, une fièvre qui la laissera aveugle et sourde.

Grâce à l'aide d'une institutrice exceptionnelle, Anne Mansfield Sullivan, exerçant ses fonctions à l'école pour aveugles Perkins, Helen apprend la langue des signes et le braille. Quelques années plus tard, elle apprend à parler. Adulte, elle œuvrera sans relâche pour la défense des personnes souffrant d'un handicap. En 1925, Helen Keller assiste à la convention du Lions Clubs International et met les Lions au défi de devenir les « chevaliers des aveugles dans la croisade contre les ténèbres ».

Les Lions acceptèrent de relever le défi et sont depuis lors engagés dans des programmes pour la vue visant à combattre la cécité évitable.

En 1971, le Conseil d'administration du Lions Clubs International déclare le 1er juin la « Journée Helen Keller ». À l'occasion de cette journée, les Lions du monde entier organisent des projets autour de la vue.

Discours de 1925 à la convention internationale du Lions Clubs International

Le discours historique de Helen Keller à la convention internationale du Lions Clubs International en 1925 a marqué le début d'une ère d'œuvres sociales et de soutien pour la préservation de la vue qui devait devenir pour des décennies la carte d'identité des Lions. Son discours est reproduit intégralement ci-dessous.

Cedar Point, Ohio, États-Unis

30 juin 1925

Chers Lions et Lionnes,

Je suppose que vous connaissez cette légende qui décrit la chance comme une jeune femme capricieuse ne frappant à chaque porte qu'une seule fois. Si la porte tarde à s'ouvrir, la jeune femme passe son chemin, pour ne jamais revenir. C'est ainsi. Les femmes les plus charmantes n'attendent pas. Vous devez agir vite pour ne pas les laisser filer.

Je suis votre chance. Je frappe à votre porte. Je veux être adoptée. La légende n'explique pas ce que vous devez faire si plusieurs belles occasions se présentent à la même porte. J'imagine que vous devez choisir celle qui vous plaît le plus. J'espère que vous allez m'adopter. Je suis la plus jeune ici et ce que j'ai à vous offrir regorge d'occasions de vous illustrer par vos actions.

La Fondation américaine pour les aveugles n'a que quatre ans d'existence. Elle a été créée en réponse aux besoins urgents des aveugles, qui en sont eux-mêmes les instigateurs. Sa portée et son importance sont nationales et internationales. Elle incarne les pensées les plus généreuses et les plus éclairées que nous ayons jamais inspirées. Sa mission est de valoriser les personnes aveugles dans nos sociétés, en leur apportant une nouvelle valeur économique et en leur offrant la satisfaction d'une activité normale.

Essayez d'imaginer ce que vous éprouveriez si vous étiez soudainement frappé de cécité. Imaginez-vous trébuchant et tâtonnant à midi comme si c'était la nuit, votre travail et votre indépendance perdus ! Dans ces ténèbres, ne seriez-vous pas heureux qu'un ami vous prenne par la main en vous disant : « Viens avec moi et je t'apprendrai à faire certaines choses que tu avais l'habitude de faire quand tu pouvais voir » ? C'est précisément le genre d'ami que la Fondation américaine deviendra pour tous les aveugles de ce pays, si les personnes voyantes lui apportent le soutien dont elle a besoin.

Vous connaissez mon histoire : comment quelques mots transmis par les doigts d'un autre, un rayon de lumière d'une autre âme, ont percé l'obscurité de mon esprit et m'ont permis de me découvrir, de découvrir le monde et Dieu. Grâce à mon institutrice, qui a appris à me connaître pour me libérer de cette prison sombre et silencieuse dans laquelle j'étais murée, je suis désormais capable d'agir pour moi-même et pour les autres. C'est d'attention, plus que d'argent, dont nous avons besoin. Sans la sympathie et l'attention, le geste est vide. Si vous vous sentez sincèrement concernés, si nous pouvons faire en sorte que les citoyens de ce grand pays s'impliquent réellement, les aveugles pourront triompher de leur cécité.

Je m'adresse à vous, Lions, pour vous offrir l'occasion d'agir, en encourageant et en soutenant le travail de la Fondation américaine pour les aveugles. Aidez-moi à avancer vers ce jour où la cécité évitable sera éradiquée, où chaque enfant sourd ou aveugle bénéficiera d'une éducation digne et où aucun aveugle, homme ou femme, ne sera laissé sans assistance. J'en fais appel à vous, Lions, qui voyez, qui entendez, avec toute votre force, votre courage et votre bienveillance. Devenez les Chevaliers des aveugles dans la croisade contre les ténèbres.

Je vous remercie.

section

Haut de page